Lorsque l’on décide d’acheter un nouveau logement, nombres de difficultés surviennent au sujet du financement et des modalités de déménagement.

Déjà propriétaire d’un bien, faut-il vendre d’abord pour ensuite acheter ; ou bien acheter et vendre ensuite ?

Vendre avant d’acheter semble être le plus sécurisant financièrement. Cependant cette option peut dramatiquement retarder l’achat. Chaque membre de la famille s’était pourtant vu déménager dans cette nouvelle maison à la campagne, mais manque de rapidité pour faire une offre d’achat, cette nouvelle vie vient de vous échapper.

Acheter avant de vendre vous laisse plus de chances pour trouver la maison de vos rêves. Mais cela peut réserver de mauvaises surprises en vous imposant deux importants crédits, avec un bien qui, finalement, prend plus de temps que prévu pour se vendre.

N’existe-t-il pas une alternative moins angoissante, moins complexe ? Un système permettant d’acheter et vendre en même temps, sans s’endetter ou acquérir un bien moins bien que prévu ?

Vendre avant d’acheter : la sécurisation contraignante

La vente préalable à un achat est en général privilégiée par les propriétaires. Cette option apparaît comme étant la plus logique et sécurisante.

Pourtant, la joie d’avoir rapidement vendu peut vite se dissiper face aux nombreuses contraintes. Cela peut engendrer des frais inutiles et emporte le risque de laisser passer son projet immobilier idéal faute de rapidité.

Une option sécurisante…

1. Attendre une offre plus satisfaisante

La vente n’étant pas subordonnée à un achat, vous disposez par conséquent de plus de temps pour trouver l’offre la plus généreuse pour votre bien.

2. Mieux respecter votre budget

L’argent de la vente effective permet d’avoir une vision claire sur son budget, sans avoir à faire de pronostics défectueux.

3. N’assumer qu’un seul prêt

Pas d’angoisse de devoir vendre en 2 ans maximum votre maison en assumant seul votre crédit relais.

4. Faciliter la vente avec une maison vivante

Une maison meublée reflétant un quotidien choisi peut accélérer sa vente. Éviter la maison témoin, c’est donner les clefs à l’acheteur potentiel de s’identifier facilement.

…réduisant les opportunités et engendrant des frais cachés.

1. Acheter un bien ne reflétant pas vos envies

Dîtes adieu à cette charmante maison qui s’est vendue en un claquement de doigts. Plus encore, vos critères d’achat sont parfois délaissés au profit d’un achat plus rapide.

2. Payer un loyer temporaire

Une période de transition est fréquente et nécessite soit la location d’un logement en attendant l’achat de votre nouveau bien, ou alors l’hébergement chez des amis ; s’ils sont sympathiques, ils souhaitent également vous voir déménager rapidement.

3. Devoir déménager deux fois

Déménager une nouvelle fois, avoir recours à un garde-meuble ou éparpiller vos affaires chez des amis, ce sont des frais mais aussi une perte de temps qui s’ajoutent à votre projet immobilier.

4. Une intrusion permanente dans votre espace de vie

Visites fréquentes et parfois peu agréables, les intrusions dans votre quotidien sont inévitables. De plus, difficile de vendre sa maison remplie de cartons. Propreté et rangement constant seront vos maîtres mots durant le processus de vente.

Acheter avant de vendre : la réalisation risquée d’un rêve immobilier

Si vous disposez d’ores et déjà de liquidités suffisantes ou si vous souhaitez vous engager dans un crédit relais, cette option peut être envisagée.

Point sur le crédit relais : instrument développé dans un autre article, des frais seront mis à votre charge, seulement 50 à 70% du prix de vente peut être débloqué et un délai maximum de 2 ans vous est accordé pour vendre votre bien. Assumé seul, le crédit relais peut faire peser plus de tensions que prévu.

Une option accélérant le processus d’emménagement…

1. Acheter un bien coup de cœur

Pas besoin d’attendre la vente de votre logement, vous pouvez déjà faire une offre d’achat et acquérir la maison de vos rêves.

2. Éviter une période de transition

Terminée l’angoisse de trouver et d’assumer les frais d’une location entre la vente et l’achat d’un logement.

3. Déménager une seule fois

Un seul déménagement, de votre ancien bien au nouveau, réduisant les dépenses et le stress inhérent. Serait-ce un miaulement de chat dans ce carton ?

…pouvant poser d’angoissantes problématiques financières.

1. Disposer de liquidités suffisantes

Sauf évènements exceptionnels de la vie, ou à s’appeler Bernard Arnault, il n’est pas toujours aisé d’avoir les fonds suffisants pour acheter avant de vendre.

2. Surestimer son bien actuel

La différence entre le prix estimé et réellement vendu de votre bien peut être importante. Attention aux estimations trop généreuses, ou vous risquez d’avoir un trou imprévu de trésorerie.

3. Précipiter la vente

Les cartons enfin déballés, la vente de votre ancien logement peut vite devenir un fardeau. Vite en finir, quitte à brader le prix.

Vendre à Zefir : l’alternative

Après avoir pesé le pour et le contre, aucune des deux solutions ci-dessus n’épargne le stress du déménagement. Est-on voué à toujours subir la vente ou l’achat de notre bien ?

On pourrait imaginer un système plus simple, où le poids du financement et la difficulté du déménagement sont allégés. Pour cela, Zefir vous propose d'acheter votre bien immobilier pour vous donner la liberté de déménager.

1. Une vente certaine

Faites estimer votre bien simplement à travers le formulaire Zefir, passez un coup de fil, une visite et lorsque vous êtes prêt, signez un compris de vente sans condition suspensive. Éliminez la peur d’une vente ralentie qui noircit votre projet immobilier. Enfin, un budget facilité avec une vision d’avenir pour l’achat de la maison de vos rêves. Pas de frais imprévus, pas de stress.

2. Une vente sans prises de tête

Nous croyons en une vente plus simple. Zefir met votre bien en vente après votre départ pour vous éviter les visites.

3. Un déménagement simplifié

Un déménagement selon vos besoins, et non en fonction de contraintes extérieures. Choisissez la date que vous souhaitez pour déménager. Oubliez les difficultés liées au double déménagement.